Hommes vente à domicile

Aujourd’hui, plus de 3/4 des vendeurs à domicile indépendant (VDI) sont des femmes, et beaucoup des produits vendus s’adressent à un marché plus féminin (cosmétiques, lingerie, décoration, etc.) d’où le fait que l’on a parfois tendance à employer le féminin pour nommer les professionnels ou les clients de ce secteur...

Et pourtant, savez-vous que cette domination féminine se réduit chaque année depuis les années 2000? Alors qu’en 2004, en France, plus de 85% des vendeurs en vente directe étaient en réalité des vendeuSES, aujourd’hui, cette part est tombée à moins de 80%. 

Un certain nombre de facteurs ont certainement contribué à cette tendance. Au cours de ces dernières années, on a pu noter une augmentation du nombre d’entreprises de vente directe dans le secteur des services (par exemple, des solutions d’accès pour personnes à mobilité réduite ou bien des systèmes d’alarme), qui attirent généralement un plus grand pourcentage de vendeurs masculins que dans les autres catégories telles que les cosmétiques et les articles de cuisine.
De même, la part de marché des produits de santé et de bien-être, dans le domaine de la vente à domicile, a augmenté ces dernières années et la présence des hommes qui vendent ce type de produits est plus importante que dans les autres catégories de produits.

En outre, avec la montée des médias sociaux et des technologies mobiles , les vendeurs directs sont en mesure de puiser dans une plus grande variété de milieux sociaux parmi lesquels ils peuvent également recruter de nouveaux vendeurs. Les médias tels que Facebook, Twitter et LinkedIn permettent aux VDIs d’étendre leurs efforts de sensibilisation pour inclure plus de personnes, au-delà de leur entourage direct.

Enfin, une autre cause de l’augmentation récente de la part des hommes parmi les VDIs pourrait être expliquée par le fait que la réduction de l’inégalité hommes-femmes dans le secteur de la vente directe est inversement liée à son augmentation sur le marché du travail.
En effet, selon des statistiques relevées par Pôle Emploi, les femmes ont tendance à retrouver plus facilement un emploi en cette période de crise économique : « les hommes sont surreprésentés dans les secteurs les plus touchés durant cette période, notamment l’industrie et la construction, à l’inverse des femmes dont l’emploi se concentre dans les services, secteurs les moins affectés. »

Dès lors, de plus en plus d’hommes, touchés par la crise, se tournent vers la vente à domicile, secteur peu touché par la crise et offrant de nombreuses opportunités d’emploi.

Nous terminerons cet article en notant que de plus en plus de marques de vente à domicile s’adressent en particulier aux hommes, ou bien aux couples, et non plus seulement aux femmes. Et cela dans tous les domaines : prêt-à-porter, meubles, bien-être, accessoires coquins, vin, articles de sport, etc.

Formez vous