Bruno Duvic, journaliste pour France Inter recevait aujourd’hui (le 6 novembre 2015), dans son émission « Un jour en France », Jacques Cosnefroy, Délégué Général de la FVD (Fédération de la Vente Directe), Jean-Laurent Rodriguez, Consultant en stratégie commerciale en Vente Directe, ainsi qu’Arnaud Brillant, Directeur du développement chez Charlott’ Lingerie.

Le sujet du jour : Vendeur Tupperware : vrai job ou simple occupation?

emission france interPour ceux et celles qui ne pourront pas l’écouter, en voici quelques extraits:

 

« La vente directe est pourvoyeur d’emplois24000 emplois en 2014″

 

Intervention d’une conseillère travaillant pour Tupperware, entreprise qui recrute actuellement 6000 conseillers en vente à domicile :

« Les ateliers de cuisine Tupperware permettent l’amusement dans le travail, c’est un métier de cœur! »

 

Bruno Duvic: « Pourquoi passer par la Vente Directe pour acheter ses produits? »

 

Jean-Laurent Rodriguez: « Pourquoi acheter en Vente Directe? Pour l’expérience de consommation, c’est la possibilité de passer un moment convivial avec d’autres clients, d’autres consommateurs. […]

Il s’agit d’apprendre à apprécier un produit à sa juste valeur » « La Vente Directe est un métier commercial, relationnel, je gagne en fonction des personnes que je vais rencontrer et des ateliers que je vais organiser. »

 

Bruno Duvic: « Existe-t-il un statut pour les vendeurs à domicile?« 

 

Jacques Cosnefroy: « Il y a trois statuts possibles: les salariés en fonction des entreprises, les indépendants occasionnels, et les indépendants professionnels.«  Bruno Duvic: Est ce qu’il y a eu un changement concernant le profil du vendeur à domicile?

 

Jacques Cosnefroy: « Le panel d’hier, c’était plutôt des gens de 35 à 45 ans, aujourd’hui c’est tout un ensemble de jeunes.«  « En quelques chiffres, 30% des distributeurs travaillent dans la vente directe pour un complément de revenu, 30% le font en multi-activités, et 40% travaillent à plein temps. »

 

« Sur un canal de distribution tel que la Vente Directe, 8 clients sur 10 rachètent au moins une fois les produits » Témoignage d’une auditrice:  « La Vente Directe m’a permis de prendre une pré-retraite anticipée, un vrai choix de vie! […] Il n’y a pas de limite de progression, on n’est pas obligé de prendre la place de quelqu’un pour évoluer, ce qui est pour moi quelque chose de nouveau.

 

«  Ecoutez l’émission en replay!

 

Le métier de vendeur à domicile vous intéresse? Retrouvez notre sélection d’offres d’emplois VDI des plus belles marques de Vente à domicile!

Devenir Conseillere Club Parfum