Paru dans la presse cette semaine!

 

gray_salon_vente_a_domicile.e-mixFrance 3 Franche-Comté :

Haute-Saône : la vente à domicile est dans le salon

 

Des produits d’entretien aux friandises en passant par la décoration, la vente à domicile semble se développer. Un salon est consacré à ce secteur, à Gray, en Haute-Saône.

Ce n’est pas un emploi à temps plein. Ou rarement. Ou pas encore. Mais c’est au moins un complément de revenu. Pour 450 000 personnes en France. Des femmes, en grande majorité.

Lire la suite de l’article : http://bit.ly/1z6w6I7

 

Vente à domicile Bonduelle

Vente à domicile Bonduelle

20 Minutes:

Nord: Bonduelle se lance dans la vente à domicile

Après le magasin dédié, Bonduelle, l’entreprise nordiste de légumes en conserve, mise sur une nouvelle façon de faire entrer ses produits chez les consommateurs: la vente à domicile. Le modèle a été calqué sur celui des fameuses «réunions Tupperware®».

«Redorer l’image du légume en conserve»

Huit «ambassadrices» ont donc été recrutées pour une période de test qui a débuté en septembre dernier. Formées à la marque en une demi-journée puis équipées d’un kit Bonduelle, ces femmes, âgées de 25 à 50 ans, sont chargées de promouvoir les produits Bonduelle par le biais d’ateliers de cuisine. Des séances de deux heures sont organisées chez des hôtesses choisies dans l’entourage des ambassadrices. A charge de ces hôtesses de trouver des participantes. «Il s’agit de redorer l’image des légumes en conserve de manière ludique et dans un contexte familier», explique Christophe Château du groupe Bonduelle.

Les ambassadrices sont payées à hauteur de 15 à 20% du montant des ventes effectuées lors des ateliers. Les hôtesses, elles, reçoivent en compensation des produits. «Le panier moyen constaté au cours de la période de test est de 50€ par participante et par réunion, glisse Christophe Château.

Lire la suite de l’article : http://bit.ly/1voQ8my

 

Formez vous