Depuis la loi Hamon de 2014, les règles de la prise de commande ont évoluées. Lorsque l’on vend ses produits au cours d’une vente à domicile, le simple bon de commande ne suffit plus. La nouvelle législation oblige désormais les vendeurs à domicile à utiliser le DIP en amont du bon de commande classique.

Marie Claude Breniaux - experte d'unjourunevente

Marie Claude Breniaux – experte d’unjourunevente

 

Marie Claude, notre experte, nous explique ce qu’est le DIP.

UJUV : Bonjour Marie Claude, Est-ce que signifie les lettres DIP ?

 

Marie Claude Breniaux : Bonjour à nos fidèles suiveurs d’un jour une vente !!!

Les lettres DIP signifient DOCUMENT D’INFORMATIONS PRECONTRACTUELLES

Selon un article du code de la consommation, la loi exige désormais lors d’une vente à domicile que 2 documents soient renseignés et signés l’un après l’autre : le DIP puis le bon de commande.

 

UJUV : En quoi consiste le DIP ? Et pourquoi ce nouveau document?

DIP nouvelle reglementation Vente DirecteMCB : Le DIP comme son nom l’indique est un document qui comporte un certain nombre d’ informations à l’attention du consommateur afin que ce dernier possède les informations indispensables à sa décision d’achat.

IL doit être donné au consommateur AVANT la signature du bon de commande.

Ce document a été mis en place au moment de l’accord permettant le règlement des commandes le jour de la vente en réunion. C’est un système qui a pour objectif de protéger le consommateur.

Certains vont penser que cela alourdi le moment de la prise de commande, mais la vente à domicile va s’orienter de plus en plus vers des formats dématérialisés de la prise de commande, ce qui allègera les choses…

 

UJUV : Est-ce que le DIP se présente sous la même forme que le bon de commande traditionnel ? Doit-il contenir des informations particulières?

MCB : Le DIP doit être distinct du bon de commande. Le DIP nécessite dans sa rédaction certaines nuances car, à ce stade, le consommateur n’a pas encore commandé. Toutefois dans les 2 documents nous retrouvons des informations similaires comme le bordereau de rétractation.

Le changement à noter, toutefois, est que le DIP, comme le bon de commande sont désormais Horodaté.

 

UJUV : Qu’est ce que cela change au niveau de la prise de commande lors de ma réunion ?

MCB : Au niveau de la prise de commande cela ne change rien,  car la prise de commande doit s’effectuer de la même façon, par contre obligatoirement la réunion est plus longue puisque chaque consommateur doit prendre connaissance du DIP.

Conseil de Pro le DIPJe conseille de parler du DIP en début de réunion, en leur expliquant que c’est un document d’information et non un bon de commande que cela ne les engage pas sur un achat mais au contraire  suite à la loi Hamon cela encadre la démarche commerciale et protège le consommateur.

 

Je reste persuadée que ceci ne peut donner que plus de sérieux et de professionnalisme à notre secteur d’activité.

 

UJUV : Est-ce que les conditions de rétractation varient également ?

MCB : Le délai de rétractation est de 14 jours depuis juin 2014. Il se calcule en jours « calendaires » et démarre à la réception du bien par le consommateur et non à la signature du bon de commande.

 

UJUV : Je suis une société de vente directe ou un VDI, comment me mettre en conformité avec la loi ?

MCB : Une société doit fournir ce document à tous ces vendeurs et le joindre avec le bon de commande, je leur conseille de se référer au guide pratique du VDI. Pour un Vendeur à Domicile,  il doit présenter le DIP à chaque consommateur, avant le bon de commande et cela à chaque fois.1 exemplaire du DIP et du bon de commande doit être remis consommateur.

Si toutefois vous souhaitez un accompagnement pour réaliser votre DIP, unjourunevente travaille avec des consultants qui pourront vous aider à le mettre en place (devis gratuit).

Vous pouvez nous contacter pour un devis

Nous cherchons des Experts