Vente à Domicile : Modification des droits de rétractation et nouveaux modes de paiement.

Depuis la Loi n°2015-990 du 6 Août 2015, le consommateur dispose d’un délai de 14 jours pour exercer son droit de rétractation d’un contrat conclu hors établissement (lors d’une réunion de vente à domicile par exemple). Pour les contrats conclus hors établissement, le consommateur peut exercer son droit de rétractation à compter de la conclusion du contrat.

Depuis la Loi Hamon, de nouvelles dispositions permettent aux vendeurs à domicile d’encaisser immédiatement sans attendre le délai de rétractation de 7 jours. Ceci entraine également des modifications au niveau des modes de paiement lors des réunions de vente à domicile.

Cyril Chiche - société LYDIA

Cyril Chiche – société LYDIA

Afin d’en savoir plus, nous avons choisi d’interviewer un expert Cyril Chiche, Fondateur de Lydia, société permettant le paiement par Carte Bancaire au cours des réunions de Vente à domicile.

UnJourUneVente : Bonjour Cyril et merci d’intervenir sur notre BLOG !

Cyril, la loi Hamon fait évoluer considérablement les règles de la Vente à Domicile, pouvez-vous nous en dire plus sur ces changements ?

Cyril Chiche : La loi Hamon apporte effectivement plusieurs modifications, notamment en matière de prise de commande et de règlement. Si la prise de commande s’en trouve un peu alourdie, les opportunités que cette loi ouvre en matière de paiement, sont réelles et ceci constitue une vraie bonne nouvelle pour le secteur.

UJUV : Concrètement, qu’est ce que cela va changer pour le Vendeur à Domicile ?

CC : La première chose que cela va changer c’est la capacité d’accepter des règlements au moment de la vente, par “tout moyen de paiement”.

Les vendeurs à domicile vont donc pouvoir encaisser des règlements par carte bancaire, et ça c’est vraiment nouveau. Outre une très grande simplification de la gestion des encaissements, nous avons pu constater qu’il y avait aussi un impact positif sur le panier moyen…

LYDIA solution de paiement CB

LYDIA solution de paiement CB

UJUV : Pour faciliter la vie du VDI, vous proposez une solution de paiement par Carte Bancaire, pouvez-vous nous en dire plus ?

CC : Lydia Pro est une solution d’encaissement de carte bancaire sous la forme d’une application pour mobile. Elle ne nécessite absolument aucun matériel supplémentaire et peut être installée gratuitement en quelques minutes.

Elle ne nécessite pas non plus de contrat d’acceptation de carte bancaire (type VAD) auprès de sa banque. Elle est parfaitement adaptée aux contraintes des réseaux de vente à domicile, car elle permet un déploiement ultra-simple, mais dispose aussi d’une interface web pour suivre l’activité et gérer le turnover des vendeurs. Enfin, son prix est très compétitif. C’est cette combinaison qui a séduit des sociétés aussi différentes et exigeantes que Tupperware ou Mon Caviste à la Maison.

UJUV : Est-ce que le paiement arrive tout de suite sur le compte bancaire du Vendeur à domicile ?

CC : Le paiement est immédiatement validé et confirmé au vendeur. Les fonds sont virés le lendemain matin sur le compte bancaire du vendeur. C’est le mode de fonctionnement normal des paiements par carte bancaire.

UJUV : Est-ce que votre solution fonctionne avec tous les portables ?

CC : Notre solution fonctionne avec les smartphones et tablettes Apple et Android (Samsung, HTC, Sony, Wiko, …).

UJUV : Comment assurez-vous la traçabilité et le suivi des opérations bancaires réalisées via Lydia?

CC : Le suivi des transactions est un sujet sensible, aussi Lydia fournit plusieurs outils à cet effet. D’une part, une console web et l’application Lydia Pro qui permettent une vision en temps réel, en plus de l’historique. D’autre part, des récapitulatifs réguliers (jour, mois, année) sont envoyés par email, dans une perspective comptable et d’archivage.

UJUV : Tout ceci a surement un coût, est-ce le Vendeur àpagedepaiement domicile ou sa société qui les supporte ?

CC : Le coût de la solution Lydia pour un vendeur est vraiment très compétitif. Quelques euros par mois et une commission significativement inférieure à 1% sur les transactions. La répartition de ce coût est variable d’une société à une autre, mais aussi en fonction du statut des vendeurs.

UJUV : Si vous deviez donner l’avantage le plus important pour le VDI  d’utiliser une application comme la vôtre, quel serait-il ?

CC : L’utilisation de Lydia Pro est un moyen vraiment simple et très peu onéreux de développer son volume d’affaires tout en se simplifiant la vie, d’un point de vue administratif.

UJUV : Merci Cyril pour ces informations!

Cet article est sponsorisé.

Devenir Conseillere Club Parfum