Qui ne s’est jamais retrouvé devant le rayon Vin de la superette du coin en se demandant quel vin il allait choisir?… Inutile de chercher un vendeur pour vous conseiller… il n’y a personne !

La vente à domicile répond enfin à notre problématique en proposant des ateliers dégustations conseils autour du vin et de la gastronomie.

Nous avons cherché à en savoir plus en nous adressant à Christophe Guicheteau, Associé-Fondateur de « Mon Caviste à la Maison ». 

Capture d’écran 2015-04-27 à 10.58.35

 Christophe Guicheteau                   Mon caviste à la maison

 

Un Jour Un Vente : Merci Christophe de venir nous parler de votre super concept !

Christophe Guicheteau : Merci de me donner l’occasion de présenter Mon Caviste à la Maison aux lecteurs de votre blog !

UJUV : Christophe, le vin à domicile cela existe depuis longtemps avec les VRP ? Qu’est-ce que la réunion de vente apporte en plus ?

CG : Un moment unique, tout simplement ! Le vin est totalement adapté à la vente en réunion car il se consomme en général à plusieurs, il se partage entre amis autour d’une table : Il est créateur de lien et synonyme de convivialité ! Nous apportons une approche ludique que les hôtes et leurs proches apprécient.

UJUV : Pouvez-vous nous expliquer comment se déroule une dégustation Mon Caviste à la Maison ? Est-ce que l’on ne déguste que du vin ?

Capture d’écran 2015-04-27 à 15.07.01

CG : Nos dégustations durent 1h30, et se déroulent autour d’une table. Vous dégustez une sélection de cinq vins accompagnés de délicieuses gourmandises. Les vins sont dégustés à l’aveugle… ce qui permet d’ôter tous les aprioris quant aux origines ou aux étiquettes : les invités découvrent avec leurs papilles, et les résultats sont parfois surprenants, cela rajoute au côté ludique ! Une fiche de dégustation permet de noter les vins, et de choisir les meilleurs accords met et vins.

Capture d’écran 2015-04-27 à 11.00.19

Mais nous ne sommes pas dans un cours d’œnologie, nous préférons mettre en avant le ressenti de chacun (d’ailleurs pour un même vin vous pouvez avoir des avis très différents !), et parler des vins avec simplicité !

UJUV : le métier de VDI attire de plus en plus de personnes, mais est ce qu’il faut une formation particulière pour être Vendeur « Caviste Ambassadeur » ?

CG : Notre approche universelle nous permet d’ouvrir ce métier à tous les profils. Nous ne sommes pas à la recherche d’experts en vin pour devenir Caviste Ambassadeur. Le plus important est d’être animé par le goût des rencontres et le sens du contact. Et aussi d’être un peu gourmand, car on parle beau coup gastronomie lors des dégustations ! Nos VDI sont formés en interne sur les vins et gourmandises que nous vendons, l’objectif étant qu’ils sachent les mettre en valeur.

Capture d’écran 2015-04-27 à 15.01.49


UJUV :
Il y a de plus en plus d’hommes Vendeur à Domicile (nous avons fait un article récemment sur ce sujet), quel est la proportion d’hommes parmi vos vendeurs ?

CG : Vous avez raison de le souligner, nous avons la chance d’être un des rares concepts mixtes de Vente Directe ! Que ce soit autour de la table lors de nos dégustations, ou parmi notre réseau de VDI, nous avons aussi bien des hommes que des femmes. Sur nos plus de 130 VDI, la proportion est aujourd’hui d’environ 7 hommes pour 3 femmes mais cela s’équilibre de plus en plus : l’idéal serait d’avoir autant d’hommes que de femmes car chacun apporte sa propre sensibilité.

UJUV : Et enfin, pour chaque entretien, nous essayons de connaître les secrets de la réussite en vente directe… A votre avis, quelle est la recette pour réussir ses ventes et pour développer sa carrière de VDI ? Pourriez-vous nous donner quelques conseils pour se lancer dans de bonnes conditions ?

Capture d’écran 2015-04-27 à 15.32.05CG : Quand je regarde nos Cavistes Ambassadeurs, je vois surtout la passion qui les anime. Je pense que c’est LA clé de la réussite. Un vendeur qui réussit est un vendeur qui a fait passer un beau moment à son hôte et à ses invités. La Vente Directe est souvent une activité complémentaire, il faut que ce soit une activité « plaisir ». Il faut aimer le produit, bien sûr, mais surtout aimer l’échange et transmettre son énergie et son plaisir aux clients. Quand on décide de se lancer, la première chose est de s’organiser pour délimiter son temps entre sa vie personnelle, professionnelle et sa vie de VDI.

espace 

 

Vous aussi, vous souhaitez vous lancer dans la vente à domicile, postulez pour la marque MON CAVISTE À LA MAISON  ou directement sur le site unjourunevente.com : DEVENEZ CAVISTE AMBASSADEUR À DOMICILE 

Organisez une vente pour MON CAVISTE À LA MAISON, devenez hôte et gagner des cadeaux ! Contacter un VDI « Mon caviste à la maison » pour organiser une vente

 

Découvrez la marque : http://www.moncavistealamaison.com/

Suivez Mon Caviste à La Maison sur Facebook !

Mon caviste à la maison est également sur Viadeo

 

A très bientôt pour une dégustation…

Capture d’écran 2015-04-27 à 11.12.08Ceci est un article sponsorisé.

Formez vous