soraya noirAujourd’hui nous rencontrons Mme Murièle Henry, VDI chez Soraya, une marque de maillots de bain féminins et élégants. Afin de mieux la connaître, nous l’avons interviewée.

 Quand et comment avez-vous découvert l’univers de la vente à domicile ?

J’ai connu la vente à domicile à travers les fameuses « réunions Tupperware », comme beaucoup d’autres femmes ! J’étais toujours surprise par la convivialité de ces moments et je me disais qu’une autre manière de vendre et acheter était possible…

Je travaillais depuis des années comme secrétaire, et l’envie de démarrer comme vendeuse en vente directe s’est petit à petit exprimée… Je n’étais pas particulièrement épanouie dans mon métier, alors j’ai décidé de passer le cap !

Vous travaillez pour Soraya. Qu’est-ce qui vous a décidée à devenir VDI pour cette marque? Et quand avez-vous débuté?

J’ai toujours su que je voulais vendre des maillots de bain, c’est pourquoi, un beau jour de l’automne 2004, après avoir cherché sur internet, j’ai découvert la marque Soraya et je les ai contactés ! Je trouve leurs maillots particulièrement jolis et originaux. Ils n’ont rien à voir avec les maillots que l’on voit dans les magasins.

Ca n’a pas été facile de démarrer en Hiver en Normandie, mais j’étais tellement passionnée, et j’aimais tellement ce métier que je me suis lancée sans appréhension.

Capture d’écran 2014-10-19 à 22.55.07J’ai, tout de même, continué mon métier dans le secrétariat en parallèle pendant 7 ans, avant de me lancer en 2011 à plein temps comme VDI.

Comment avez-vous géré personnellement vos débuts chez Soraya ?

Le démarrage dans le métier de VDI s’est bien passé, les équipes de Soraya m’ont bien accompagnée. J’ai acheté le kit de démarrage, fait mes premières réunions le samedi ou en soirée. Heureusement mon époux était là pour m’aider à gérer les enfants, qui étaient au collège à cette époque.

Soraya m’a aidé à constituer mes premières listes de contacts, puis mon cercle de contacts s’est agrandi au fur et à mesure… mais je me suis vite rendue compte que le réseau d’une VDI doit sans cesse s’agrandir pour pouvoir se renouveler ! Il est rare d’acheter un maillot chaque trimestre, surtout en Normandie !

J’ai démarré en touchant 20% de commissions sur mes ventes, puis ce pourcentage a augmenté au fur et à mesure des années et du chiffre d’affaires effectué.

Comment arrivez-vous à concilier vie privée et vie professionnelle au quotidien ?

J’aime par dessus tout la flexibilité qu’offre ce métier. Lorsqu’on se lance comme VDI, on effectue un vrai choix de vie et on gagne en liberté. Et même si on dépend beaucoup de ses hôtesses, on choisit de travailler autant que l’on souhaite.

J’aime le fait d’avoir la quasi maîtrise de mon agenda et des heures de travail. Mais on n’a rien sans rien… ce que l’on fait, c’est pour soi, tout dépend de la vitesse avec laquelle on souhaite évoluer.

Pourquoi vous êtes-vous inscrite sur UnJourUneVente.com ? Quels avantages en retirez-vous ?

Je suis contente d’avoir trouvé un endroit où je puisse mettre mon profil en ligne et où je puisse me faire connaître. C’est pourquoi, j’ai ouvert un compte sur Un Jour Une Vente et complété mon profil : je peux ainsi être contactée si des personnes souhaitent accueillir des réunions et devenir hôtesse pour Soraya.

Découvrez les offres d’emploi de Soraya  et toutes les ventes Soraya !

Vous souhaitez avoir plus de renseignements sur Soraya, pourquoi ne pas contacter une Distributrice dans votre région. Elle pourra vous présenter les produits et pourquoi pas organiser une vente? Contacter une Distributrice VDI de Soraya à côté de chez moi.

De plus en organisant une vente à domicile SORAYA, vous pourrez gagner des cadeaux!

Retrouvez toutes les informations sur la marque Soraya sur le site : http://www.maillotsoraya.com

 

Nous cherchons des Experts