nu skin diamant bleuNous avons interviewé Mehmet Caglar, Manager pour une marque de cosmétiques et de compléments alimentaires et considéré aujourd’hui comme le leader en France pour cette marque.

 

Bonjour Mehmet,
  • Vous travaillez pour la marque de cosmétique haut de gamme  depuis plus de 10 ans. Qu’est-ce qui vous a décidé personnellement à travailler pour cette marque?
Je travaille pour une marque de cosmétiques et compléments alimentaires basés sur l’expression génétique depuis janvier 2003, c’est à dire depuis 11 ans.
J’ai gardé des séquelles d’une acné virulente étant plus jeune. Ayant essayé une gamme prévue pour ce problème de peau et ayant été surpris par le résultat, j’en ai parlé à mon dermatologue qui était très admiratif de la capacité du produit à réparer les symptômes. 
C’est à ce moment que je me suis dit qu’il y avait sûrement d’autres personnes qui pourraient être intéressées par ce produit et je me suis lancé dans l’aventure.

 

  • Vous avez un statut particulier au sein de votre entreprise, puisque vous êtes devenu partenaire « Diamant Bleu ». Pouvez-vous nous expliquer un peu plus en détail de quoi il s’agit? Quelles sont les particularités de ce statut par rapport à un statut VDI plus « classique » ?
 
Aujourd’hui, je suis considéré comme un leader sur le marché français.
Ce statut me permet de contribuer, en concertation avec l’entreprise, sur la stratégie, la communication, etc… Désormais, je représente la marque et ses produits, mais je travaille pour mon entreprise.
Nous formons un partenariat comme un pilote de course et son équipe technique. Chacun a besoin de l’autre pour faire évoluer l’entreprise. Avec ce statut, je ne peux plus, techniquement, être VDI.
J’ai été obligé de changer de statut et de créer ma propre entreprise, Sybel, en partenariat avec la marque. En effet les revenus nous y ont obligé.

 

  • Vous travaillez en équipe avec Valérie et Senin Caglar. Est-il facile ou difficile de travailler avec des proches ?
Je travaille effectivement avec ma sœur Senin et ma femme Valérie. C’est un réel plaisir de travailler ensemble. Cela nous permet de nous épanouir en même temps, de voyager et de poursuivre un même projet.
nu skin cosmétiques

 

  • A quoi ressemble votre quotidien? Pouvez-vous nous en dire plus sur l’organisation de vos journées, les contacts avec vos équipes, avec les clients, les relations avec la marque?
J’ai démarré par la base, c’est à dire, en tant que vendeur : montrer le produit et expliquer les opportunités. Ensuite plus vous  évoluez et plus vos fonctions changent car la responsabilité d’une équipe de 10 personnes n’est pas la même que d’un réseau de 10 000 personnes.
Mon quotidien est d’intervenir, essentiellement par technologie interposée,  auprès de mon groupe pour du conseil en produit, présentation d’affaire, formation, réunion d’équipe, organisation d’événements, etc.

 

  • Est-ce que vous managez des vendeurs ? Si oui, combien en managez-vous ? Pouvez-vous nous donner des conseils pour bien manager et accompagner des VDI ?
Je manage des vendeurs, des chefs de ventes et des leaders.
Je ne peux pas vous dire un chiffre car je suis en relation, de manière irrégulière, avec environ 1000 personnes.
Le conseil pour bien manager est d’écouter pour comprendre les besoins de chaque VDI : lui donner la possibilité d’évoluer à son rythme, mais aussi lui faire prendre conscience que ses résultats dépendent du rythme choisi.
Pour conclure, c’est de les responsabiliser sur leurs objectifs et non de leur imposer nos objectifs.
Nous avons créé une association qui prend en charge les outils, les salles de réunion, la communication et la formation du VDI pour un accompagnement plus complet. 

 

  • Concrètement, à quoi ressemble une vente pour votre marque? 

Nous avons deux types de réunions :

– collectives: dans une belles salle décoré, une présentation globale faite par un leader. Tous les VDI invitent leurs contacts pour leur permettre d’avoir une image plus professionnelle de leur activité. 
– privées : on rencontre le client – prospect seul et on fait un bilan de sa consommation et de ses habitudes afin de lui proposer une façon personnalisée de consommer et d’être accompagné. 

 

  • Quelles sont vos ambitions au sein de votre marque ?
Aujourd’hui mon activité s’internationalise et je vais développer la marque dans d’autres pays. L’entreprise que je représente a une particularité, c’est d’être à l’écoute de ses partenaires et surtout l’envie réelle de faire la différence.
Je comprends mieux la philosophie du milieu de la vente à domicile après ces années d’expérience car aujourd’hui je vis avec mes VDI ce que mes managers ont vécu avec moi avant. Mon ambition est de faire la différence autant que possible dans la vie des personnes.
Science cosmétiques
Devenir Conseillere Club Parfum