Sur France 5, dans l’émission « La quotidienne », un dossier spécial aujourd’hui sur la Vente Directe intitulé: Ventes à domicile : un succès fou !

VAD un succes fou

Jacques Cosnefroy, délégué général de la Fédération de la Vente Directe (FVD), Stéphanie Reignier, animatrice Tupperware étaient sur le plateau de l’émission quotidienne de France 5.

Rappel des moments forts de cette émission:

Le shopping à la maison est en plein renouveau : On estime que plus de 200 000 emplois pourraient être créés d’ici 2020!

Comment devenir Vendeur?

Combien peut-on espérer gagner?

Côté client, est-ce avantageux?

« La vente à domicile est synonyme de : soirée entre copine, convivialité, et confidentialité. »

Claudine, VDI pour une marque de robot de cuisine: « Nous fixons nos propres objectifs, on ne nous impose rien. 25 ventes pas mois est un très bon mois. « 

« La relation Hôtesse – Conseillère: une relation gagnant-gagnant »

« Les facilités de paiement  provoquent l’acte d’achat. »

« La vente à domicile, est un métier qui rapporte et qui se décline dans tous les domaines: café, thé, vin, vêtements, lingerie, jouets intimes,… »

Pourquoi la vente à domicile est-elle moins ringarde aujourd’hui?

– Les ateliers sont participatifs, une version moderne du colportage,

– la modernisation avec Internet,

– l’apparition de nouveaux types de produits (sextoys),

– l’évolution des personnes qui travaillent dans le métier (jeunes).

« L’aspect génial sur le plan marketing, pour des entreprises comme Tupperware, Thermomix, c’est qu’elles ne commercialisent leurs produits que par ce canal de distribution. »

« En vente à domicile on pratique le Story Telling, il y a des histoires à raconter sur les produits, où chacun donne son avis ou son expérience. »

« Little Marcel: entreprise de prêt à porter qui a été sauvée par la vente à domicile grâce à sa rentabilité. »

« Chez Tupperware, l’hôtesse reçoit à peu près la moitié de sa vente en valeur produit (pour 530 euros de moyenne par vente). « 

« La base de la vente Directe, ce sont des produits de qualité, si la qualité n’est pas bonne, cela ne fonctionne pas » Jacques Cosnefroy

« Le succès de la vente à domicile est dû à l’arrivée de nouveaux produits et de nouvelles sociétés sur le marché, une nouvelle génération qui a besoin d’échanger et de communiquer, qui a aussi besoin de produit de qualité. » Jacques Cosnefroy

Pour voir le REPLAY de cette émission :

Si la vidéo ne fonctionne pas, vous pouvez essayer en cliquant sur ce lien

 

Vous souhaitez en savoir plus ce métier fabuleux de Conseillère de Vente à Domicile?

Devenir Conseillere Club Parfum